Le Cercle des Professionnels et des Amateurs de l'Art présent sur les Salons d'Antiquaires de prestige    Les Articles   

 Antiquaires-contact en français Antiquaires-contact in english Antiquaires-contact japan 
Le Cercle
des Professionnels et des Amateurs de l'Art
Retour aux articles de l'année 2007

Charles Camoin
1879 - 1965

1 Décembre 2007

Né à Marseille, dans une famille qui donna son nom au XVIème siècle, au village des Camoins.  Son grand père fonde en 1851 une entreprise de papiers peints qui connaîtra rapidement le succès avec des commandes de la ville de Marseille, la décoration des plafonds du Palais Longchamp. Il est entouré d'un climat familial propice au développement de son goût pour la peinture. Une de ses tantes est professeur à l'Ecole des Beaux Arts de Marseille, sa mère connaît un vif succès dans la réalisation de ses pastels. Elle initie très tôt son fils, à cet art difficile. Elle le soutiendra jusqu'à sa mort en 1930, et lui fera bénéficier de ses relations de femme du monde.

 

Ses séjours à Marseille seront nombreux, il est sensible à la lumière et aux quartiers très vivants près du port, comme la rue Bouterie, dont il fera de nombreux tableaux. Les quais, le port, Notre Dame de la Garde,  la Mairie seront autant de sujets qu'il traitera sans relâche lors de ses séjours dans la ville.

 

En 1901 il rencontre Cézanne, et se lie d'amitié avec lui et lui voue un respect profond et une grande admiration. Camoin a 22 ans et Cézanne 62 ans, le Maître éprouve le besoin d'avoir des élèves, de transmettre son expérience, et si possible à des gens de métier. Très rapidement il devient le Maître de Camoin, il lui transmet son besoin d'être en contact direct avec la nature, les couleurs, les sensations, la lumière, ce qui aide à comprendre une filiation entre l'impressionnisme et le fauvisme. L'influence du Maître est surtout sensible dans les paysages réalisés entre 1904 - 1905. La relation aux conseils du Maître s'estompera à sa mort en 1906 et on retrouvera son influence de nombreuses années plus tard vers 1962, quelque années avant la mort de Camoin en 1965.

 

La vie de Camoin se partage ensuite entre Paris et Saint-Tropez, allant moins souvent à Marseille, à Paris il se lie d'amitié avec Matisse, une amitié réciproque qui dura toute leur vie.

 

En 1912 il part au Maroc avec Matisse, période fructueuse de tableaux et de dessins, il en revient en 1913 et après un séjour dans le Midi ; il est mobilisé et part à la guerre en 1914. En 1920 il rencontre Lola, il est heureux, ne doute plus, la jeune femme lui donne confiance en lui. En 1921 il achète sa propriété de St-Tropez où il partagera sa vie entre ses deux ateliers, celui de Paris et celui de St-Tropez. Il ne se lassera pas de peindre la nature qui l'entoure baignée de la lumière qu'il affectionne particulièrement. Il meurt à Paris en 1965.

 

    

 

Charles Camoin 1879-1965 " Les arbres à St-Tropez " 1922 huile sur toile 


Les Amateurs d'Art

Les Nouveautés
Les Expositions
Les Magazines
S.N.A.
Les Nouvelles
Les Articles à Thème
Le Marché
Les Archives
Le Calendrier
Les Salons Antiquaires
Métiers d'Art
Les Archives de Salons
Les Galeries et les Pièces Présentées
Les Galeries d'Exposants
Les Ateliers de Restauration
Les Techniques
Histoire de l'Art
Les Villes d'Art
Les Conférences
Le Louvre
Annuaire des Galeries d'Art
France-Europe
Offres
Meubles
Objet d'art
Tableaux
ANTIQUAIRES-CONTACT
antiquaires@antiquaires-contact.com
"© 1997 Antiquaires-contact. Tous droits réservés."