Le Cercle des Professionnels et des Amateurs de l'Art présent sur les Salons d'Antiquaires de prestige    Les Articles   

 Antiquaires-contact en français Antiquaires-contact in english Antiquaires-contact japan 
Le Cercle
des Professionnels et des Amateurs de l'Art
Retour aux articles de l'année 2012

La Renaissance Italienne et son architecture
15 Mai 2012

La notion de Nation Italie date du siècle dernier, avant cette époque l'Italie était composée d'une multitude de petits Etats autonomes autour des Grands Etats tels que Florence, Venise, Naples, Milan et la Papauté. Dans ces Etats se trouvaient des ruines de l'Empire Romain témoin du classicisme de ces édifices, ce qui influença l'architecture italienne.


Le grand essor religieux et l'enthousiasme rencontré par les fidèles à l'écoute des prédications de St-François qui se déplaçait à travers la campagne à la rencontre des hommes, se traduit par un besoin de se regrouper pour prier dans de nouvelles églises. De grands chantiers pour la construction d'églises voient le jour dès le XIIIème siècle.

 

L'église supérieure d'Assise présente une large nef, les pans de mur plein entre les colonnes permettent de conserver de la fraîcheur durant l'été, ils seront décorés par les fresques de Giotto vers 1253.

 

Les grands noms de l'architecture Renaissance seront tout d'abord Brunelleschi qui était à la fois sculpteur 1377-1446, il participa à la porte du baptistère de la cathédrale, c'est lui qui construisit le Dôme de la cathédrale de Florence ainsi que d'autres édifices tels la Chapelle Pazzi qui marque la transition entre deux styles et l'apparition des premiers éléments classiques qui vont marquer l'ensemble des constructions qui vont suivre, les églises de Santo Spirito et San Lorenzo.

 

Alberti grand architecte du début du XVème siècle qui déroula toute sa carrière sous l'égide du Pape Nicols V, à Rome il se passionna également pour les grandes réalisations de l'architecture romaine, sa démarche est de puiser dans l'Antiquité des exemples qu'il adaptera à son époque. Cet érudit rédigea trois traités sur la peinture, la sculpture et l'architecture. Une de ses œuvres notables est le Palais Rucellai à Florence, la façade de Santa Maria Novella à Florence.

 

Les grands palais de Florence et de Venise, vont à la fin du XIVème et au XVème siècle influencer l'ensemble de l'architecture du pays. Le Palais Pitti construit par Luca Pitti fut son seul ouvrage. Les nombreux palais de Florence vont reprendre l'ensemble des éléments déjà utilisé pour réaliser l'architecture du Palais Médicis.

 

Les architectes actifs à Milan au XVème siècle, sont Léonard de Vinci par son Traité d'architecture mais il ne bâtit jamais et Bramante qui puise son classicisme dans les églises milanaises du Vième siècle réalise une partie de la basilique Santa Maria delle Grazie avant de partir pour Rome sous le mécénat du Pape Jules II. Il poursuit ses recherches sur l'antiquité et les ruines de Rome comme l'écrit Vasari. Après la réalisation du cloître de Santa Maria della Pace, il bâtit le Tempietto sur les ruines de St-Pierre, un édifice circulaire.

 

Le Pape Jules II lui offre l'occasion de rénover la basilique St-Pierre et d'en dessiner les plans qui seront repris à sa mort par Raphael qui n'était pas un spécialiste du monumental. Puis les plans furent repris par Michel Ange qui fit avancer le projet pendant une quinze années. Il participa à l'élaboration des plans de l'Eglise du Gésu à Rome, construite pour La Compagnie de Jésu créée par Ignace de Loyola en 1540, un ami de Michel Ange. Il s'agit de l'ordre des Jésuites.

 

Dans la seconde moitié du XVIème siècle de nouvelles règles d'architecture se formulent, après l'admiration des aînés pour l'Antiquité et les références à Vitruve, les nouveaux traités de Serlio, Vignole et Palladio seront des manuscrits de référence pour les règles de l'architecture antique et moderne, qui seront lues dans toute l'Europe mais parfois appliquées sans grand discernement sur des supports gothiques.

 

Vasari très connu pour ses écrits sur les vies des peintres, des sculpteurs et des architectes, contribue à la réalisation de la Galerie des Offices à Florence.

 

Palladio le plus grand architecte de la fin du XVIème siècle, il écrit quatre traités d'architecture se référant au relevé des monuments antiques, aux ordres classiques et à ses œuvres personnelles. Grand admirateur de Bramante et de Michel Ange mais il utilise les grands ordres classiques, ioniques, doriques et corinthiens tout en apportant des nouveautés, la réplique des maisons antiques, la rigueur des proportions, l'ouverture des nouveaux espaces, l'éclairage du aux ouverture, la symétrie des corps de bâtiments. Il adapte des thèmes classiques aux usages domestiques dans l'exécution de la villa Palladienne, un grand joyau de l'architecture anglaise, ce qui explique son influence sur les architectes du XVIIIème siècle. Il est l'architecte de deux églises à Venise, San Gorgio Maggiore et Il Redentore.

 

 

 

 

 

 

 


 



Les Amateurs d'Art

Les Nouveautés
Les Expositions
Les Magazines
S.N.A.
Les Nouvelles
Les Articles à Thème
Le Marché
Les Archives
Le Calendrier
Les Salons Antiquaires
Métiers d'Art
Les Archives de Salons
Les Galeries et les Pièces Présentées
Les Galeries d'Exposants
Les Ateliers de Restauration
Les Techniques
Histoire de l'Art
Les Villes d'Art
Les Conférences
Le Louvre
Annuaire des Galeries d'Art
France-Europe
Offres
Meubles
Objet d'art
Tableaux
ANTIQUAIRES-CONTACT
antiquaires@antiquaires-contact.com
"© 1997 Antiquaires-contact. Tous droits réservés."